Un conte arménien

Un conte arménien

C’est l’histoire d’un jeune violoniste, Nazan, qui se met en route en quête d’amis et d’aventures et rencontre sur son chemin d’extraordinaires personnages.
Outre la musique de Komitas, des pages de Haydn, Ravel ou encore Glass complètent cette peinture sonore tout en finesse, marquant le lien entre Orient et Occident.
Le projet permet aux enfants d’approcher la musique classique de manière ludique et poétique. Pendant l’histoire, ils découvrent le répertoire et les instruments du quatuor à cordes. Au travers du conte se révèle le rôle primordial de la musique : raconter une histoire, exprimer ses sentiments ou ceux des personnages, peindre un tableau, une scène.

Nous partons à la découverte de la richesse de la culture d’un pays éloigné, à la frontière entre l’Orient et l’Occident.